Idées reçues Bingo ! À propos Contact
Twitter

Votre idée reçue est...

Les vélos provoquent des embouteillages

« Ce sont les gens à vélo qui provoquent les embouteillages / Créer des pistes cyclables ne désencombrera pas nos routes »

La réponse

Certes, suivre quelqu'un à vélo va vous ralentir si vous êtes en voiture ou à bord d'un bus. Mais il est peu probable que cela rallonge réellement votre trajet. Les embouteillages sont dûs au trafic motorisé, et en particulier aux files d'attentes aux carrefours. Que vous suiviez un vélo ou non, vous arriverez exactement à la même position dans cette file, et vous pourrez repartir exactement au même moment.

En général, les embouteillages n'ont aucun rapport avec les vélos, mais sont aggravés par l'augmentation du trafic motorisé. Si ça n'était pas le cas, on ne verrait des embouteillages qu'en ville… et les autoroutes (où il n'y a pas de vélos) seraient épargnées.

En réalité, consacrer une partie de la chaussée aux vélos accroîtra sa capacité de déplacer les gens. En moyenne, une voie dédiée aux véhicules à moteur peut acheminer environ 2 000 personnes à l'heure. Mais le même espace aménagé pour le vélo pourrait acheminer environ 10 000 personnes à l'heure.