Idées reçues Bingo ! À propos Contact
Twitter

Votre idée reçue est...

Le vélo fait transpirer

« Les personnes qui se déplacent à vélo transpirent toujours et ont besoin d'une douche à l'arrivée »

La réponse

Dans les pays où les conditions de circulation à vélo sont mauvaises, il peut être épuisant de se déplacer à vélo : il faut beaucoup d'arrêts et de redémarrages, foncer d'un feu de circulation au suivant, ou essayer d'aller à la même vitesse que les véhicules motorisés pour réussir à tourner. On en arrive donc souvent à demander l'installation de vestiaires et de douches sur les lieux de travail.

Mais dans les pays tels que le Danemark ou les Pays-bas qui prévoient des aménagements cyclistes, le vélo est un mode de transport détendu, où la vitesse de pointe perd de son importance puisque les trajets sont moins interrompus et que les infrastructures sont conçues pour séparer les vélos des véhicules à moteur.

Le résultat est que les gens peuvent faire du vélo aussi vite ou aussi lentement qu'ils le souhaitent, et ils ne transpirent pas plus que s'ils avaient marché à une allure modérée pendant la même durée.

smart people using bikes to travel around the city of den haag in the netherlands

Source: The Alternative Department for Transport (Copyright, used with permission)

Vous connaissez un bon article à ce sujet ? Cliquez ici pour nous donner le lien !