Idées reçues Bingo ! À propos Contact
Twitter

Votre idée reçue est...

Les cyclistes ont besoin de formations, et non d'aménagements

« Si les gens étaient formés pour circuler à vélo sur les routes, il n'y aurait pas besoin d'aménagements cyclables »

La réponse

Lorsqu'on demande aux personnes qui ne se déplacent jamais à vélo pourquoi elles n'en font pas, la raison la plus fréquemment citée est le sentiment d'insécurité, en particulier la peur du trafic motorisé. Aucune formation ne pourra remplacer un environnement cyclable à la fois sûr et attrayant.

Il est possible que les formations cyclistes donnent confiance aux rares personnes qui les suivent, il n'existe pas de preuve qu'elles puissent convaincre ceux qui ne font pas de vélo de s'y mettre, ou de perséverer après avoir suivi une formation.

Une formation cycliste fait partie du parcours scolaire aux Pays-Bas. Cependant il ne s'agit pas d'un outil pour « encourager » les jeunes néerlandais à se mettre au vélo, mais d'une manière d'enseigner le code de la route à des enfants qui font déjà du vélo depuis un très jeune âge. Fondamentalement, c'est la qualité de l'environnement cyclable qui importe pour favoriser (et préserver) des taux de cyclisme élevés, et non les formations.

schoolchildren cycling on a safe cycleway in the netherlands

Source: The Alternative Department for Transport (Copyright, used with permission)

Vous connaissez un bon article à ce sujet ? Cliquez ici pour nous donner le lien !